Le Métro : quelle aventure !

Les problèmes de circulation à Paris ne datent pas d’aujourd’hui. Dès les années 1845, la capitale est en effet déjà submergée. Il faut trouver d’urgence des solutions. Le métro va alors pointer le bout de ses rails, mais pour tout construire à l

Alors que Londres et New-York ont déjà inauguré leurs premiers métros dès 1863 et 1885, les Français Huet et Bienvenue attendent 1895 pour déposer un projet de chemin de fer urbain à traction électrique. Un projet ambitieux qui mettra 3 ans avant d’être adopté par le conseil municipal.
Le 4 octobre 1898, le premier coup de pioche est donné pour la construction de la ligne 1 (Pte de Vincennes – Pte Maillot).
Au total, 6 lignes doivent alors être construites :
Pt de Vincennes-Pt Maillot, Etoile-Nation, Pt de Clignancourt-Pt d’Orléans,
Pt Maillot-Avenue Gambetta, Pt de Vincennes-Pt Dauphine et Bd de Strasbourg-Pont d’Austerlitz.

Le chantier est titanesque. 4000 ouvriers sont alors mobilisés sous la direction de l’ingénieur Fulgence Bienvenue. Il faut alors faire preuve de trésors d’inventivité pour percer le sol, contourner les obstacles et déplacer des kilomètres d’égouts et de conduites d’eau. Un seul impératif : être prêt pour l’inauguration de la fameuse exposition universelle prévue pour avril 1900.
Mais malgré tous les efforts des ouvriers qui progressent sous terre de 4 mètres par jour, le rendez-vous est raté puisque cette première ligne de métro parisien n’ouvre ses portes en toute discrétion que le 19 juillet 1900. Peut importe, les premiers voyageurs embarquent sur les rames de la ligne n°1 et s’élancent à la vitesse de …30 km/h !

6 mois plus tard, le métro a déjà transporté 15 millions de voyageurs enthousiasmés par ce moyen de transport rapide (pour l’époque ) et surtout économique.
Les premiers métros qui circulent à ce moment là sont en bois pour la seconde classe mais en cuir pour la première.

Fort de son succès, le métro connaît un développement rapide.
Fin 1914, le réseau dispose de 10 lignes et dès 1936, il sort de Paris pour pénétrer la proche banlieue.
La RATP est crée juste après la seconde guerre mondiale et un vaste programme régional appelé RER (Réseau Express Régional )est lancé. Quant à la première carte Orange, elle voit le jour le 1er juillet 1975
Aujourd’hui, le métro s’étend sur plus de 210 km, compte 380 stations et 16 lignes principales. La dernière en date étant bien sûr la célèbre METEOR qui relie, sans chauffeur, la Madeleine à la Bibliothèque François Mitterrand (c’est la ligne 14 qui doit encore s’étendre)

Un dernier petit chiffre pour la route ?
32 millions de voyageurs empruntent le métro chaque année.
Heureusement que les poinçonneurs ont depuis bien longtemps été remplacé par des machines…